les plantes du maître queux

 -le 14 février on séme des salades, on cuisine v,on (s') offre un chocolat
Pour se transformer en maître queux de la cuisine faisant appel aux cinq sens, il faut avoir quelques notions de base et connaître quelques uns des ingrédients et plantes nécessaire à l’élaboration des recettes que Maître Bonobo vous propose. 
 
Celle liste non exhaustive d’ingrédients vous servira aussi à la création de recettes originales, qui seront les fruits de votre imagination, des saisons,
de votre talent culinaire et de votre sensualité…
 
 

Ail

 
Plante monocotylédone dont le bulbe (tête) est composée de caïeux (gousses).
L’ail a une odeur forte est une saveur piquante.
On l’utilise engénéral comme condiment. Son action et stimulante et réchauffante.
On retrouve de l’ail dans la soupe que l’on servait le lendemain de noces afin de
stimuler le désir et assurer une grande fertilité.
 

Basilic 

 
Plante à feuilles aromatiques, utilisée en cuisine comme condiment.
Son odeur est forte et poivrée.
Elle a un effet vasodilatateur et réchauffant. N’hésitez pas à en parsemerer tous
vos plats mais aussi certains desserts de fruits.
 

Cannelle 

 
Elle provient des pays chauds, île de la Réunion, Madagascar, Inde, Chine…
Très aromatique et d’une saveur chaude et sucrée, elle s’utilise depuis
le Moyen Âge comme une épice dans la cuisine.
Elle est euphorisante et excitante, et son parfum attise les sens.
On dit que la cannelle était l’ingrédient principal.
 

Céleri 

 
Du nom grec selinon, qui veut dire « persil ». Le céleri contient des vitamines
A, C, B, P, des minerais et des oligoéléments. Il est excellent pour les muscles
et liquéfie le sang. On préférera le réserver à l’homme du fait de son action
vasodilatatrice. Il a aussi le pouvoir de décupler le désir amoureux.Les Romains
ont consacré le céleri à leur dieu Pluton, le dieu du sexe et de l’enfer.
 

Clou de girofle 

 
Originaire d’Indonésie, le clou de girofle est considéré comme un puissant
aphrodisiaque. Il tonifie le métabolisme et excite les terminaisons nerveuses
et les sphères génitales. Il agit aussi bien sur l’homme que sur la femme.
Jules César en consommait énormément pour pouvoir honorer Cléopâtre qui
avait 30 ans de moins que lui.
 

Cumin 

 
Petite graine à l’odeur bien caractéristique. Les Arabes attribuent au cumin une grande valeur aphrodisiaque. Ils en font une pâte liquide formée de ses graines broyées. La graine séchée du cumin est euphorisante, surtout chez la femme. Platine de Crémone la faisait macérer dans du vin doux en recommandant de ne pas en abuser sous peine de ressentir, en ce qui concerne les messieurs,
les effets contraires. Bernadotte, un des généraux de Napoléon, adorait le cumin, qu’il trouvait extrêmement stimulant.
 

Curry 

 
Mélange d’épices indiennes, qui varie selon les régions, les utilisations ou les usages. C’est un vrai coup de foudre, car il contient plus de quinze épices, toutes aux vertus aphrodisiaques.
Cumin, curcuma, cannelle, gingembre, poivre, cardamome, noix
muscade, graines de moutarde… C’est donc un mélange excitant, stimulant, réchauffant. Vers l’an I, la Bhagavad-Gita, une des plus grandes écritures sacrées de l’Inde, déconseillait de manger du curry sous peine de voir se réveiller des humeurs querelleuses.
 

Gingembre 

 
En chinois, signifie « virilité ». Son odeur très particulière jouerait un rôle dans la stimulation sexuelle. Le gingembre aide, selon Jérôme de Cardan, « à la nature luxurieuse » Depuis des millénaires, on le fait entrer dans la composition de boissons destinées à émouvoir les sens. Pris à doses raisonnables, il donne des bouffées de chaleur très salutaires. En excès, il irrite les intestins.
C’est un puissant vasodilatateur.
 

Ilang-ilang 

 
Son parfum est à la fois floral, épicé, exotique, puissant, camphré et légèrement fruité. C’est par excellence la fleur de l’amour.
Elle réchauffe et enivre. En Indonésie, on répand sur la couche des jeunes mariés des fleurs d’ilang-ilang toutes fraîches.
 

Moutarde 

 
Elle a une étymologie coquine qui signifie tout : « moût ardent ». Sa pâte était préparée avec des graines broyées et du moût de raisin. Très stimulante, elle agit sur les glandes sexuelles et la circulation du sang. Autrefois, les hommes s’en frictionnaient afin d’augmenter leur ardeur.
 

Oignon 

 
De saveur forte et piquante, l’oignon a une solide réputation d’aliment stimulant le désir et la bonne forme sexuelle. Il a un effet réchauffant et booste la circulation sanguine. La tradition populaire, encore aujourd’hui dans les provinces françaises,
veut que l’on serve le soir du mariage une soupe à l’oignon aux jeunes époux.
 

Piment 

 
Il existe des piments doux, des piments forts, des piments longs, des piments ronds… Ils sont tous de couleur rouge et ont des pouvoirs échauffants puissants et excitants. Ces épices que l’on dit « brûlantes » dilatent les vaisseaux sanguins et notamment ceux de la région pelvienne. Très forts, ils nous font vite rougir. Utilisez-les avec douceur.
 
 

Réglisse 

 
La réglisse est connue et appréciée dès l’Antiquité dans le bassin méditerranéen. C’est une plante originaire de Chine. Elle a une saveur anisée, douce et chaude. Elle réchauffe le sang et réveille la libido. C’est un stimulant sexuel réservé à la
femme, car elle contient de l’acide glycirizique qui diminue la synthèse de
testostérone, entraînant une baisse de la libido chez les hommes. Pour un acte
sexuel qui dure et une meilleure sexualité, le Kama-sutra préconisait de boire
un mélange fait à partir de beurre, de miel, de sucre et de réglisse, le tout dilué
dans du lait et du jus de fenouil.
 
 

Roquette 

 
La roquette est une petite salade à la saveur piquante et poivrée. Elle a une action stimulante et échauffante. Elle favorise également la digestion. Ses vertus aphrodisiaques faisaient qu’elle était interdite dans les jardins monastiques. Sainte Hildegarde la considérait comme « excitante aux jeux de l’amour » et l’interdisait à ses nonnettes. Ovide, dans L’Art d’aimer, l’appelait « l’herbe lubrique qui croît dans nos jardins ».
 

Safran 

 
Filament rouge intense, le safran agit  sur nos zones érogènes de façon identique aux hormones. C’est un vrai stimulant sexuel. À consommer avec modération, car il provoque le fou rire. On dit que Zeus invitait ses compagnes sur des couches de safran.
 

Vanille 

 
Fleur au parfum doux et enivrant.  Elle est euphorisante et réchauffante. C’est un remède idéal contre l’asthénie sexuelle puisqu’elle agit directement sur nos sens olfactifs. Notre système nerveux y est très sensible, et elle le surexcite. Abusez de la vanille dans vos entremets ou boissons chaudes.

Baie de goji 

 
Petit fruit rouge de forme oblongue qui ressemble à un raisin sec.
Sa saveur est proche de celle de la tomate séchée.
Elle fait partie des remèdes de la médecine tibétaine et chinoise.
Très riche en antioxydants, en vitamines et en acides aminés, la baie de goji
booste et fortifie.
 

Café

 
Puissant stimulant et excitant. On sait depuis peu que la caféine possède
des ver tus aphrodisiaques,
elle rendrait plus réceptif au plaisir des sens.
On peut donc le considérer comme un breuvage envoûtant.
 

Cardamome 

 
Elle fait partie de la famille du gingembre. Son goût est légèrement poivré
et son odeur très caractéristique. C’est un échauffant naturel des sens.
On la retrouve beaucoup dans la cuisine du Moyen-Orient. Cléopâtre
en parfumait son palais avant l’arrivée de Marc Antoine.
Une légende raconteque Sémiramis,la reine des jardins suspendus
de Babylone, offrait du vin de cardamome à ses amants épuisés.
 

Chocolat 

 
C’est Christophe Colomb qui a découvert les fèves de cacao au Honduras en
1502. Pour les indigènes, le chocolat était une boisson sacrée. Le chocolat
renferme des substances comme le phényléthylamine qui flattent directement le
sens de l’odorat et des émotions. Des travaux ont prouvé que cette substance
existe dans le cerveau et a pour rôle d’éveiller les sensations.
Casanova le jugeait plus efficace que les huîtres et le champagne.
 

Coriandre 

 
Vient du latin coriandrum, qui signifie « punaise mâle » par allusion à l’odeur
désagréable des graines fraîches, qui rappellerait celle que la punaise mâle émet.
Son action est tonifiante et stimulante. On dit qu’elle agit directement sur la sphère
génitale. Sa graine séchée mise dans du vin a un effet euphorique, tout
particulièrement chez la femme. Il est recommandé aux hommes de ne pas en
abuser afin d’éviter des effets opposés.
 

Curcuma 

 
Le curcuma est issu d’un rhizome d’une plante monocotylédone.
Épice à la couleur jaune d’or, c’est un des ingrédients du curry.
Il est revigorant et bon pour la santé, notamment pour la prostate.
Il est aussi antiseptique et anti-inflammatoire.
 

Fenouil  

 
Il fait partie de la famille des légumes évocateurs. Sa saveur anisée éveille les sens et réchauffe. Il est stimulant et vasodilatateur.
Les reines de France ont beaucoup demandé des gratins de fenouil et de céleri afin de maintenir l’ardeur de leurs rois.
 

Ginseng 

 
Il existe plusieurs sortes de ginsengs en fonction de leur provenance.
Le meilleur serait celui venant de Corée. Il agit sur les glandes cor ticosurrénales qui stimulent les organes sexuels. Les effets sont immédiats, augmentation des performances physiques et intellectuelles. Il stimule et relaxe le cortex, ce qui provoque une sensation de bien-être général. Enfin, il revigore aussi bien l’homme que la femme.
 

Menthe 

 
Plante à feuilles à l’odeur forte et poivrée, classifiée comme une herbe visionnaire. Son odeur pure et fraîche rend l’humeur enjouée. Elle dynamise l’esprit et fortifie le corps. Offrez un bouquet de menthe aux personnes en mal d’amour !
 

Muscade 

 
Elle provient des îles de Banda, en Indonésie. Elle se présente sous la forme d’une petite noix ronde, c’est l’amande du fruit du muscadier. Elle échauffe les sens en raison de la dopamine qu’elle contient et est aussi vasodilatatrice. Peu efficace chez la femme, la muscade a la réputation d’être la meilleure amie de l’homme. Le célèbre médecin siennois Pierandrea Mattioli (1501-1577), futur médecin de l’empereur germanique Maximilien. II de Habsbourg, conseillait à ses patients masculins éprouvant des difficultés pour « sacrifier à Vénus » de s’enduire le pénis d’huile de noix muscade quelques heures avant de rendre leurs hommages à une dame de tempérament.
 

Ortie 

 
Plante velue, hérissée de poils ur ticants, riche en oligoéléments, en enzymes et en vitamines. Ses vertus sont réchauffantes et stimulantes. Au VIIe siècle, Paul d’Égine, médecin grec, estimait que l’aphrodisiaque le plus efficace était, outre la lecture d’ouvrages obscènes, un onguent fait de racines de narcisse mêlées à des graines d’ortie. Le poète latin Pétrone préconisait, pour renflouer la virilité déficiente des hommes, de les fouetter avec un bouquet d’orties « au-dessous du nombril, sur les reins et sur les fesses ». Mességué corrobore cette qualité stimulante de la plante en nous contant la cure adoptée par l’un de ses vieux amis gascons qui, « incorrigible coureur de jupons, pour se redonner du coeur à l’ouvrage, se roulait périodiquement dans un champ d’orties ».
 

Poivre 

 
Poivre noir, à queue, de Cayenne, baies roses, du Sichuan, d’Espelette… c’est une épice à saveur très forte et piquante faite des fruits du poivrier séchés. Les origines sont différentes, mais la fonction reste identique. Ils échauffent puissamment les sens et sont depuis toujours utilisés comme excitants sexuels. N’en abusez pas car, utilisés en trop grande quantité, l’effet s’inverse et vous laisse complètement vidé. C’est Alexandre le Grand qui, au ive siècle av. J.-C., introduisit le poivre noir en Europe. Le poivre de Cayenne fut rapporté par Christophe Colomb d’Amérique tropicale.
 

Romarin 

 
Plante aromatique au parfum intense, elle symbolisait pour les Grecs anciens l’amour et la fidélité. Pour les Romains, c’était une plante sacrée. Ses vertus aphrodisiaques sont connues depuis fort longtemps. Elle est stimulante et réchauffante, mais, surtout, la présence de safranine agit sur les glandes corticosurrénales en favorisant une sécrétion plus impor tante d’hormones sexuelles. Son parfum peut être envoûtant. Offrez un bouquet de romarin, on dit qu’il provoque l’amour éternel.
 

Rose 

 
Son parfum enivrant et stimulant est propice à l’amour. Consacrée à la déesse de l’Amour, elle symbolise la perfection et la beauté. Idem pour l’hibiscus et la primevère.
 
 

Sarriette 

 
On la nomme aussi« gingembre provençal », « poivre d’âne » ou « herbe des satyres ». Elle a des vertus stimulantes, et c’est l’herbe aphrodisiaque par excellence. On dit que boire une infusion de sarriette avant de se coucher
«réchaufferait la femme frigide et redonnerait du tonus à l’impuissant ».
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© webmaster: jardi@live.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×